www.exmed.org

Accéder à tous nos coups d'oeil parus depuis 2002

L'année exmed 2017

Voici les coups d'oeil d'octobre 2017 déjà parus sur le site  exmed:

29 septembre - 1er octobre 2017
Retour sur info
L'observation lyonnaise du recul clinique d'un état végétatif évoquée ici le 27-28 octobre pose une question. Pourquoi les soignants ont-ils utilisé la stimulation électrique périodique du nerf vague ? C'est, depuis 2012, un traitement de l'épilepsie.
Que ce type de manifestation d'un «orage» des influx nerveux cérébraux ( traduction électroencéphalographique bien connue) puisse bénéficier d'une stimulation électrique périodique se conçoit. Mais quelle est la relation possible entre l'épilepsie et le blocage des manifestations de la conscience ? En dehors de la perte de conscience initiale bien connue des médecins des crises d'épilepsie généralisée, rien d'évident. Les neurosciences sont expertes dans les voies de circulation neuronale. Leur maitrise de tout ce qui est imagerie est éblouissante. Mais leur silence sur tout ce qui concerne la fabrication et le stockage des informations dont se nourrit notre cerveau est pesant.
L'évolution de cette remarquable observation demeurera mystérieuse, une infection pulmonaire ayant mis fin à la vie du patient.
Dr François-Marie Michaut
--------------------------------
Parole des lecteurs
Réponses à la LEM 1034 Le docteur Macron prescrit
- Pas mal, l'œil de lynx !!! .
MD, mail du 25 septembre 2017

- Dans un article* intitulé 'Hippocrate, connais pas' nous pouvons lire que le docteur Bachar el-Assad, a choisi la spécialité d'ophtalmologie car il ne supportait pas le sang... Il ne suffit pas d'être docteur en médecine pour diriger un pays et encore moins d'être issus de parents médecins.
Dominique Ramarlah, message du 25 septembre 2017

- FMM répond : salutaire rappel, DR. Pas rassurant quand même quand on sait que l'ophtalmologie est la spécialité la plus recherchée en France par les internes en médecine.

- Y a rien à rajouter,l'explication est pédagogique pour un pt'it gars comme moué!
APJ, mail du 25 septembre 2017

2 - 3 octobre 2017
technomanie galopante LEM 1035
Comme nous sommes conditionnés par les trouvailles des bricoleurs de technologie ! Parfois perçues comme des indices palpables des progrès de la science, notre moderne religion planétaire, ne sont-elles pas, avant tout, un merveilleux filon pour nous vendre, à prix d'or, des illusions de toute puissance ?
Cécile Bour, avec son dessin de la LEM 1035, nous permet de prendre avec humour le recul nécessaire. Bonne lecture.
Dr François-Marie Michaut

4 - 5 octobre 2017
Exmed, curieuse clientèle
L'idée de départ du site Expression Médicale (Exmed) a été de faire le choix de la francophonie en un temps où la langue anglaise était présentée comme le seul vecteur possible de communication sur le réseau numérique mondial.
Vingt ans après, les faits me donnent tort.
Pour le mois de septembre 2017, l'analyse statistique de la fréquentation est sans appel. Les Américains ont consulté 10 fois plus de pages que les Français. Les Allemands, deux fois plus.
La langue d'expression ne serait plus un obstacle infranchissable dans le Réseau des réseaux ?
Belle occasion de saluer tous nos visiteurs inconnus de la planète.
Dr François-Marie Michaut

6 - 8 octobre 2017
Dix illusions scientifiques
Au lendemain de l'attribution du prix Nobel de Physique 2017 à Weiss, Barish et Thorne pour la découverte des ondes gravitationnelles générées par les trous noirs et à la veille d'une semaine de la science en France censée « faire tomber les cloisons » entre le public et les scientifiques, ce site ne peut rester de marbre.
Voici l'histoire de l'évolution de nos toutes dernières découvertes sur la notion de temps. Nos vieilles croyances, aussi fertiles ont-elles pu être pendant trois siècles, sont désormais devenues incroyables et paralysantes. Cette video de Philippe Guillemant nous l'explique clairement.
PS : J'avais d'abord parlé dans mon titre d'erreurs. Fort justement un lecteur, lui-même scientifique éminent, me fait remarquer qu'il s'agit plus exactement d'illusions scientifiques. L'histoire de la médecine a été tellement riche de ce genre d'illusions, qui se sont avérées au fil du temps des erreurs, qu'il serait malvenu d'adresser à qui que ce soit une telle accusation. Dont acte.
Dr François-Marie Michaut

9 - 12 octobre 2017
Au poil LEM 1036
Même l'histoire biblique de Samson et Dalila n'a pas fait vibrer la médecine. Calvitie ou alopécie sont maux peu inquiétants, et les furoncles en pratique courante demeurent gentiment antibio-sensibles.
En guise de clin d'oeil du temps, déjà lointain, où se confondaient encore les fonctions de barbier et de chirurgien, voici la LEM 1036 ÉBAR6AGES de Jacques Grieu.
Son thème ? La barbe et les barbus. Promis : c'est pas rasoir.
Dr François-Marie Michaut

13 - 14 octobre 2017
Privé de désert
Petit dialogue imaginaire entre un jeune médecin et un maire d'une zone classée « désert médical» :
- N'ayant vécu et appris la médecine qu'en ville, je ne sais pas du tout comment je peux passer ma vie ici
- Ma réponse est : je vous donne une maison.
No comment.
Dr François-Marie Michaut

15 - 17 octobre 2017
Attention école LEM 1037
Panneau routier bien connu. Mais l'école est tellement présente dans nos vies que nous ne prêtons plus guère attention à elle. Sauf quand elle dysfonctionne.
La LEM 1037 Le leurre d'une éducation nationale vous propose un inhabituel voyage dans les entrailles de cette vénérable institution. Comme d'habitude, si vous nous faites l'honneur de nous lire de temps en temps , et contrairement à ce qui se passe en classe, vous y trouverez plus de questions que de réponses.
Bonne lecture.
Dr François-Marie Michaut

18 - 19 octobre 2017
Enceinte?
Vers un code de la grossesse, c'est ce que suggère le lancement d'un balisage spécifique des produits vendus en pharmacie. Même signalétique avec un triangle d'avertissement d'un danger potentiel et un cercle entouré de rouge pour une interdiction.
Acheter un produit, y compris purement cosmétique, chez un pharmacien est pour beaucoup un gage de sécurité. Cette confiance, déjà ébranlée par de multiples « scandales sanitaires » et des campagnes d'opinion intensives sur les réseaux sociaux, en prend encore un coup.
La prise de conscience des effets toxiques de multiples produits fabriqués par l'industrie chimique : engrais, pesticides, carburants, matières synthétiques, produits de nettoyages, additifs alimentaires , explosifs est en cours. Les produits pharmaceutiques et dits de confort ont la même origine, même quand ils claironnent les miracles qu'ils font sur notre santé, notre beauté, notre bonheur. Et puis, entre nous, par quel miracle ce qui est nuisible pour l'embryon ou le foetus, par exemple les perturbateurs endocriniens, deviendrait-il sans aucune conséquence tout au long de notre vie à tous ?
À quand les panneaux : Vie = danger ?
Dr François-Marie Michaut

20 - 22 octobre 2017
Lévothyrox à 132 mètres à l'heure
L'information mondiale instantanée ne touche pas tout le monde. Ainsi en est-il de l'affaire du lévothyrox. Nos plus lointains cousins néozélandais ont connu exactement la même aventure que nous quand la formule de leur lévothyrox a été légèrement modifiée. Et merveilleux numérique ou pas, l'information de 2007 s'est perdue dans les tuyaux et n'est pas parvenue en France.
Là, j'exagère, c'est dans le Quotidien du médecin du 19 octobre 2017 sous la plume de Fabienne Rigal.
Vraiment mondialisée notre industrie pharmaceutique ou notre information scientifique ?
Dr François-Marie Michaut
--------------------------------
Complément à la LEM 1037 : Le leurre d'une éducation nationale :
Voici une citation du livre d'Ivan Illich Une société sans école :
« L'idée de scolarité dissimule un programme par lequel il s'agit d'initier le citoyen au mythe de l'efficacité bienveillante des bureaucraties éclairées par le savoir scientifique ». page 126.
FMM, 19 octobre 2017

23 - 24 octobre 2017
Toujours l'école LEM 1038
La semaine dernière a été ouverte ici la question taboue des effets pervers de notre conception de la scolarité. Des lecteurs de la LEM 1037 m'ont fait le reproche de ne pas affirmer clairement mon opinion personnelle.
La voici sans fard : nos écoles, tous degrés confondus, et malgré tous leurs efforts importants, ne sont plus adaptées ni adaptables à la réalité du monde de 2017.
Jacques Grieu, dans la LEM 1038 : CAS D'ÉCOLE l'écrit à sa manière avec une grande élégance.
Dr François-Marie Michaut
--------------------------------
Parole des lecteurs
Commentaire de J.G. du 22 octobre 2017 :
D'après "ton" (notre) fameux Illich l'école nuirait à l'éducation autant que l'automobile au transport ou la médecine à la santé...
C'est moins contradictoire qu'on pourrait le croire à première vue quand on y réfléchit. En gros (version simpliste) le mieux (le soi-disant progrès) serait l'ennemi du bien ???

FMM, 23 octobre 2017 :
Les équations simplificatrices du genre enseignement = éducation comme médecine = santé sont des mystifications.
- Le premier élève de l'école la plus prestigieuse d'un pays ne se révèle jamais comme l'esprit le plus novateur d'une nation.
- Le nombre impressionnant d'hospitalisations entrainées par des accidents de traitement est sans appel.
Enseignement ( donc écoles ) comme médecines sont indispensables. Connaître au mieux leurs effets indésirables ou toxiques intrinsèques permet de mettre nos pendules à l'heure de 2017.