www.exmed.org

Accéder à tous nos coups d'oeil parus depuis 2002

L'année exmed 2018

Voici les coups d'oeil d'octobre 2018 déjà parus sur le site  exmed

1 - 2 octobre 2018
Bienvenue à Nana Nopink LEM 1087
De simples mots peuvent rendre malade tout comme ils ont le pouvoir de soigner. Il n'existe pas de parole neutre, totalement aseptisée par la science drapée dans son objectivité. N'importe quel praticien le sait d'expérience, les gens d'écran ne le soupçonnent pas. Voilà pourquoi nous avons le plaisir de publier dans nos LEM Nana Nopink qui choisit la forme d'expression de la fable pour nous extraire de la dictature intellectuelle de la pensée unique.
Dérision ? Non, respect. Respecter, le mot le dit, c'est regarder les choses, comme les gens, une deuxième fois. Voici donc la LEM 1087 de Nana Nopink : Perrette et le pot aux roses.
Toute coïncidence avec la campagne nationale dite « Octobre rose» n'est pas fortuite.
François-Marie Michaut

3 - 4 octobre 2018
Ménage à trois
Le tête à tête du patient et du médecin contraignant à un dialogue à forte composante non verbale, sans témoin de cette intimité, est menacé. La présence, bientôt instaurée en France, des assistants médicaux, aux fonctions encore floues, officialise une telle intrusion d'un tiers dans une consultation médicale. La complexité bien connue des interactions relationnelles dès qu'on est plus de deux ne peut que générer des effets secondaires incontrôlables. Autant on sait ce que c'est qu'un dialogue, cette parole qui passe à travers un échange, autant la notion de trilogue, reconnue par le dictionnaire, demeure impensable.
Une seule solution, le patient ne pouvant être changé, il faut que l'assistant ou le praticien élimine l'autre. Et on retombe sur ses deux pattes. Bonjour l'ambiance, adieu confidence donc confiance !
François-Marie Michaut
-----------------------------
Parole des lecteurs
Patouspareils le 1er octobre 2018, sur la LEM 1087 :
Le vent du systématique est en train de tourner.
« Oncologue à l’Institut Gustave-Roussy, le Dr Suzette Delaloge est la coordinatrice d’une étude européenne qui pourrait transformer dans les années à venir le dépistage du cancer du sein. Son idée : remplacer le dépistage uniformisé actuel - qui prévoit pour toute femme âgée de 50 à 74 ans une mammographie tous les 2 ans - par une surveillance personnalisée tenant compte du risque individuel ».
Source : Le Figaro du 1er octobre 2018 donne raison à Nana Nopink !

5 - 7 octobre 2018
Nobel, signification
Chaque année, la presse diffuse la liste des prix Nobel des différentes disciplines retenues avec une fidélité métronomique. Finalement, ce qui semble le plus préoccuper le public, c'est la nationalité des lauréats. Comme les Jeux Olympiques comptabilisent les médailles obtenues, non par les athlètes eux-mêmes mais par les nations dont ils portent le maillot.
Cette culture de la compétition et du classement de la valeur des cerveaux et des muscles a-t-elle encore une signification en 2018 ? Une balance entre ses effets bénéfiques et ses effets destructeurs pour nos sociétés et nous, les gens ordinaires, ne serait pas sans enseignements.
Ce qui se passe du côté du prix Nobel de littérature qui n'est pas décerné cette année est un signal d'alarme à ne pas négliger.
François-Marie Michaut

8 - 9 octobre 2018
La fleur au stylo LEM 1088
Utiliser des mots, qu'ils soient banaux, hypertechniques ou artistiques ne les délivre jamais d'une charge symbolique issue d'un héritage lointain dont nous avons oublié jusqu'à l'existence mais ressentons l'influence.    Vous savez, cette dimension symbolique qu'aucun algoritme ne peut prendre en compte, ce qui fait qu'elle échappera toujours à cette « intelligence artificielle» issue de nos machines numériques. Symboles, priez pour nous, les pauvres cerveaux humains.
Travaux pratiques fleuris, voici la LEM 1088 signée Jacques Grieu : FLORAISONS EFFLORESCENCES.
François-Marie Michaut

10 - 11 octobre 2018
La grippe qui tue
En France, début de la campagne annuelle de vaccination antigrippale. La population semble de moins en moins perméable aux arguments des agences officielles chargée de faire la promotion de cette prévention. Des personnalités des maladies infectieuses volent à leur secours en agitant l'épouvantail de la dernière grande pandémie planétaire dite de la grippe espagnole.Centenaire macabre de 40 millions de morts ! Tremblez braves gens et sautez vite sur les bons vaccins. L'industrie pharmaceutique dans la coulisse compte beaucoup sur votre choix.
Il n'est, hélas, pas clairement dit que nous n'avons aucun moyen de prévoir le comportement de quelque virus que ce soit. Un jour ou l'autre, les virus disposant de capacités de mutations, de résistance et de quiescence stupéfiantes, des épidémies destructrices peuvent resurgir alors que nous les pensions «éradiqués», ces variole ou autres poliomyélites selon les dire orgueilleux de l'OMS.
François-Marie Michaut

12 - 14 octobre 2018
Tartufferie papale
Le pape, peut-être mû par un sentiment de charité chrétienne, vient de qualifier publiquement les médecins de «tueurs à gage». C'est son droit, c'est aussi celui des montrés du doigt de ne pas demeurer silencieux.
Prétexte invoqué ? Celui de la pratique, parfaitement légale en France depuis 1976 ( loi Veil), de l'interruption volontaire de grossesse. Au nom de quoi? Du commandement de Moïse stipulant : tu ne tueras pas.
J'ai pu recueillir directement en 1966 au Tchad, de la bouche d'un officier belge ayant combattu au moment de la décolonisation du Congo Belge en 1960, un témoignage... édifiant. Toutes les religieuses de plusieurs couvents ont été violées par les combattants indépendantistes. Il n'en n'est résulté aucune naissance.
La thèse du miracle collectif demeurant peu crédible, qui a donné sa bénédiction, et les fonds nécessaires, pour qu'interviennent en toute discrétion les indispensables « tueurs à gage » ?
François-Marie Michaut

15 - 16 octobre 2018
A Latin, latin et demi LEM 1089
Le Souverain Pontife se permettant de se mêler de médecine et d'intimité féminine donne plein droit à la médecine comme aux femmes de s'exprimer les yeux ouverts sur l'institution vaticane. La langue latine étant le parler officiel de l'État papal romain, c'est avec Habeas Corpus - ce droit capital d'être confronté à un tribunal dès qu'on est emprisonné - que cette tribune est publiée dans la LEM 1089 Réponse à Rome. La signature, sans violence ni dépendance est celle de Nana Nopink.
L'humour médical, parfois trivial, sait aussi faire mouche en toute élégance : chacun ses armes. Bonne lecture à tous.
François-Marie Michaut

17 - 18 octobre 2018
Césariennes "de confort"
Le nombre d'accouchements par césariennes est en augmentation constante ( Quotidien du médecin du 15 octobre 2018, Sophie Coisne). La pratique de l'extraction du bébé vivant quand sa mère vient juste de mourir est bien antérieure à Jules César. puis elle a été encouragée par l'Église afin de pouvoir baptiser d'urgence le nouveau-né pour sauver son âme.
Au milieu du siècle dernier, il était obligatoire pour obtenir son doctorat d'avoir effectué au cours de ses études au moins trois accouchements. Les médecins actuels ont perdu cette expérience vécue et sont beaucoup plus aptes à effectuer une césarienne que de pratiquer un accouchement par les voies naturelles.
Les femmes veulent de plus en plus planifier leur gestation en fonction de leurs obligations personnelles. Sans parler de la dimension économique (57% de césariennes au Brésil), sait-on avec certitude quelles sont les perturbations éventuelles du recours à la chirurgie, donc à l'anesthésie, pour la santé physique et psychique, immédiate et à long terme, tant chez la maman que chez le bébé ?
François-Marie Michaut