www.exmed.org

Accéder à tous nos coups d'oeil parus depuis 2002

L'année exmed 2018

Voici les coups d'oeil de janvier 2018 déjà parus sur le site  exmed:

1 - 2 janvier 2018
2018... nous attend
Exmed, liberté de penser et d'imaginer
Étrange trajectoire d'Objet Virtuel Non Identifiable.
Sans aucune explication possible, l'impact d'Exmed en Amérique du Nord comme en Allemagne a explosé, laissant de justesse aux internautes de France une petite…médaille de bronze.
La frontière de la francophonie , n'en déplaise à nos esprits scientifiques mondialisés, n'en est pas une. Quelque chose d'autre passe, quelque chose d'autre imperceptible à notre rationalité se passe. Et cela nous dépasse, mais peu importe. Si vous le voulez bien, c'est notre seul voeu, poursuivons cette aventure avec vous en 2018
Voici en guise d'étrennes pas sérieuses du tout
Dr François-Marie Michaut

3 - 4 janvier 2018
Capables de l'exceptionnel si
Lors de ses voeux aux Français, le président Emmanuel Macron a lancé cette profession de foi  : «Nous sommes capables de l'exceptionnel.» . Jusqu'à présent silence radio embarrassé chez les commentateurs obnubilés par le sensationnel.
Il a raison cet homme, même s'il ne sait pas pourquoi, où et comment existe cette capacité nationale relevant de l'exception. Nous, collectivement parlant, disposons de potentialités qui ne se sont encore jamais révélées au grand jour.
Il est urgent de faire un inventaire de tout ce qui freine ce que nous portons d'exceptionnel. Seule la neutralisation intelligente de ces obstacles institutionnels et culturels peut laisser enfin possible l'émergence de cet «exceptionnel» qui est en nous. Encore en friche, mais déjà bien en herbe. La tâche d'une telle ouverture des esprits est immense pour chacun d'entre nous, qui que nos soyons.
Dr François-Marie Michaut

5 - 7 janvier 2018
Enseignement plus humain?
Dans le Monde du 1er janvier 2018, Aurélie Djavadi, sous le titre L'enseignement de la médecine se veut plus humain, écrit : « Des universités développent des modules ou des masters autour des humanités pour aider les futurs médecins à mieux affronter les bouleversements technologiques et sociaux en cours».
Juste des petits bidules annexes, juste pour faire joli et donner l'impression qu'on veut «humaniser» ( qu'est-ce que ça veut dire ?) les façons d'être des générations médicales à venir. Ça ressemble à ça.
Quant à l'objectif annoncé de donner des armes intellectuelles permettant une meilleure compliance à un futur que personne ne connait, il est hors de toute réalité.
C'est d'une plus grande maîtrise de notre outil diagnostique et thérapeutique numéro un dont nous manquons de plus en plus cruellement. Il porte un nom simple qui dissimule son énorme complexité. la langue. Pas l'anglais aseptisé des publications scientifiques. L'irremplaçable expression française dont nous avons reçu le magnifique héritage.
François-Marie Michaut
----------------------------
Parole des lecteurs
Jérémie, Mail du 4 janvier 2018, commente l'article "Capables de l'exceptionnel si " :
Exceptionnel, Michaut ?
Notion aux antipodes de la platitude désertique des cerveaux conditionnés par une formation interminable d'exécutants ne devant surtout pas penser par eux-mêmes.
Prouvez-moi que j'ai tort, confrères : votre non réponse à tout vous condamne.

8 - 12 janvier 2018
Vision systémique du vivant LEM 1049
La connaissance de la médecine est tellement vaste, compartimentée et exigeante que les médecins eux-mêmes ont le plus grand mal à se faire une idée de ce que peut bien être l'ensemble du vivant.
Voici, dans la LEM 1049, une invitation à une lecture de grande qualité pour mettre à jour notre logiciel personnel de connaissance scientifique.
François-Marie Michaut

13 - 14 janvier 2018
Ministère et industriels sont complices
Il est facile de ricaner de l'opinion de la moitié des Français atteints d'un forme clinique de «la théorie des complots» concernant les vaccinations infantiles. Comploter, c'est tenter de prendre le pouvoir, et ils l'ont déjà ! Le public a juste senti, fort judicieusement, une forte connivence entre nos dirigeants et les fabricants de médicament.
De quel ordre ? Pas celui de l'argent. Celui de la même conception purement matérialiste de la santé. En fait, une simple croyance qui n'a rien de scientifique. Elle peut être formulée ainsi : tous nos problèmes de santé peuvent et doivent être réglables et réglés par les seuls médicaments et les techniques de soins de plus en plus sophistiquées. Le résultat ? Une terrifiante course aux armements dont les dégâts collatéraux nous éclatent en pleine figure.
Cette croyance, comme toute autre, mérite d'être examinée, discutée, critiquée, et bien au delà des caricaturaux réseaux sociaux, afin de déterminer si nous pouvons lui confier ce que nous avons de plus précieux. Notre peau.
François-Marie Michaut

15 - 16 janvier 2018
Fausse nouvelle LEM 1050
Ou, quand un bon dessin de Cécile Bour en dit beaucoup plus sur l'illogisme de notre façon purement technique et réglementaire ( vaccinations infantiles multiples obligatoires) de vouloir traiter les problèmes humains ( dérapages de l'agro-alimentaire) que des articles techniques savants et indigestes.
La LEM 1050 « Option piquante» vous attend.
François-Marie Michaut

17 - 18 janvier 2018
37 cas officiels de salmonellose Agona
Les hurlements des parents scandalisés par le risque de certains laits infantiles pour leurs bébés, et demandant réparation juridique par centaines, mobilisent les observateurs. Quelle est l'ampleur objective de cette «épidémie» ?
Au 12 janvier 2018, les bactériologistes auraient authentifié 37 cas en France survenus depuis avril 2017.
Un petit tour sur le site de l'Institut Pasteur, centre de référence des salmonelloses, nous rafraichit la mémoire:
« En France, une des plus importantes épidémies, dont la source n'a pu être identifiée, survenue fin 1985, aurait touché 25 000 personnes d'après l'estimation la plus faible.»
Garder les yeux ouverts face au réel, ou porter des jugements immédiats sous le coup de l'émotion ?
François-Marie Michaut